Concert, June 2022

Concierto El sonido del laberinto, jueves 30 de junio 2022 – 19h

Fond affiche_Casa de Mexico

Œuvres de Damien Charron

Après des études littéraires et musicales (piano, analyse, composition…), Damien Charron entreprend une carrière de compositeur, tout en assurant la direction de conservatoire de musique et de danse en Seine-Saint-Denis. Sa recherche personnelle se nourrit de rencontres déterminantes avec des compositeurs, des interprètes, des plasticiens, des écrivains, des architectes… Son catalogue compte une cinquantaine d’œuvres instrumentales et vocales, du solo à l’ensemble, jouées en France et à l’étranger. Son écriture musicale s’épanouit dans la musique de chambre instrumentale et vocale, privilégiant les alliages de timbres, l’exploration des gestes musicaux, et à présent, l’énergie du son,  en empruntant aux cultures populaires. Son parcours et son travail se retrouvent sur www.damiencharron.com

 Laura Buenrostro apprend le chant au Mexique auprès de la célèbre cantatrice Gabriela Suarez et obtient à l’Université Regiomontana son diplôme d’artiste lyrique. Installée en France, elle mène une double carrière. Comme soprano, elle se produit en récital et chante dans des productions d’opéra (tenant le rôle de la Reine de la Nuit par exemple). Son album discographique « Canciones Iberoamericanas » présente des œuvres vocales contemporaines argentines et espagnoles. Elle interprète aussi un répertoire de musique brésilienne populaire (bossa nova), prenant modèle sur Elis Regina (en hommage à qui elle enregistre son album « Brazilian songs »). Elle participe également à des interventions artistiques pluridisciplinaires comme avec l’artiste peintre Julio Le Parc.

 Laurent Matheron enseigne le saxophone au conservatoire de Corbeil Essonne (91). Il joue aussi de la clarinette basse et étend son instrumentarium en créant des sculptures sonores. Il a étudié avec Alain Bouhey et Yochk’o Seffer, marqué par leur recherche « scriptorale ». Sa pratique de l’improvisation s’enrichit de collaborations avec des compositeurs (Philippe Laval, Bruno Giner, Damien Charron, …).

Avec Sandrine Faucher-Matheron, il  forme le collectif MA, qui tire son nom du concept japonais MA (« vide »), explorant des oeuvres qui interrogent la notion de temps ou d’équilibre sonore.

Sandrine Faucher-Matheron, pianiste, est professeure au conservatoire du 6ème arr. de Paris et artiste associée à la programmation du Musée Debussy à St-Germain-en-Laye. Elle s’attache à faire découvrir le répertoire contemporain, mêlant les arts et travaillant régulièrement avec des compositeurs (Yoshihisa Taïrai, Ryo Daïnobu, François Rossé, Graziane Finzi…). Avec Laurent Matheron elle  forme le collectif MA, qui tire son nom du concept japonais MA (« vide »), explorant des oeuvres qui interrogent la notion de temps ou d’équilibre sonore.

0